Comment prendre soin de son dos ?

Qualifié de mal du siècle, le mal de dos touche une grande partie de la population, en particulier dans les pays industrialisés depuis l’après-guerre (aujourd’hui, 20% des adultes souffrent de douleurs lombaires chaque année).
Les douleurs au dos sont principalement dues à deux choses :

En particulier, une position assise qui ne respecte pas la physiologie du corps, lorsqu’elle est répétée, conduit inévitablement à des lombalgies, sciatiques, hernies, cruralgies, etc
Mais cela n’est pas une fatalité, car l’application de quelques principes de base permet de prévenir, voire de soigner, ces symptômes d’une perte de l’aplomb naturel du corps !
Voici donc quelques conseils pour prendre soin de votre dos, en commençant par observer si votre assise respecte ou non vos courbures vertébrales.

Le corps humain est caractérisé par la verticalité, qui est permise par les courbures vertébrales

Au fil du temps, le corps humain a évolué pour devenir capable de se tenir debout. Une des caractéristiques essentielles de l’être humain est la station debout (qui a permis la parole et donc la coopération à large échelle).

Pour permettre au corps humain de demeurer dans la verticalité, la nature a bien fait les choses. En particulier, la colonne vertébrale a pris un certain nombre de courbures, qui se forment à la prise de la marche : regardez le dos des enfants qui se tiennent debout, le ventre en avant et les fesses en arrière !

Ces courbures, qui ont malheureusement tendance à s’effacer à cause de mauvaises positions répétées, confèrent à la colonne vertébrale à la fois solidité, stabilité et mobilité : une colonne avec courbures est 17 fois plus résistante qu’une colonne rectiligne !

Les postures non physiologiques font perdre au corps sa verticalité

Assise en rétroversion du bassin : pas de courbure vertébrale
Manque d’énergie et mal de dos sont assurés

A chaque fois que nous nous asseyons en étant un tant soit peu avachi (en voiture, au bureau, etc), que nous nous penchons en avant (pour manger, consulter notre téléphone, etc), notre dos s’arrondit et perd ses courbures : nous quittons alors notre verticalité naturelle (que nous avions étant enfants).

Lorsque ces positions non physiologiques sont répétées pendant de longues heures (à l’école, au bureau, etc), notre corps s’adapte à ces contraintes et, malheureusement pour nous, nous perdons lentement mais sûrement nos courbures vertébrales naturelles.

Ainsi, notre corps devient progressivement incapable de retrouver sa verticalité, qui est pourtant la condition de notre bien-être ostéoarticulaire, viscéral et psychique.

Dès lors, il n’y a rien d’étonnant à ce que notre dos nous fasse savoir, tôt ou tard, qu’il a besoin que nous prenions mieux soin de lui…

La base d’un dos heureux : l’antéversion du bassin

Assise naturelle
Avec une cale sous les fesses, le bassin est antéversé : les courbures naturelles sont respectées, le dos est protégé et stabilisé

Comme le démontre brillamment dans cet extrait vidéo (31′ à 35′) Dominique Martin, ostéopathe et yogi chevronné, l’antéversion du bassin permet de prendre soin de ses vertèbres lombaires.

La démonstration faite sur le squelette montre très clairement que :

  • Tout mouvement de rétroversion du bassin crée une souffrance des derniers disques intervertébraux et une instabilité de la colonne vertébrale
  • A contrario, quand le bassin est en antéversion, les courbures se forment naturellement, et le dos est stable sans effort

Pour retrouver ses courbures vertébrales et sa verticalité, le point de départ est donc de réapprendre à antéverser son bassin (ce qui projette le ventre en avant et les fesses en arrière).

Comment retrouver son aplomb naturel ?

Nous tous qui avons passé de longues heures dans des positions assises non physiologiques, nous avons donc un travail à faire pour faire le chemin inverse, et ainsi retrouver notre aplomb naturel.

Ce travail de rééducation posturale consiste à retrouver l’antéversion du bassin, qui passe par le fait de se réapproprier ses pieds, étirer et tonifier ses jambes et libérer ses hanches.

Voici des pistes pour retrouver votre aplomb :

  • Observez au quotidien si votre bassin est rétroversé ou antéversé
  • Massez ou faites masser vos pieds
  • Sentez vos appuis sous les pieds dans la station debout (les talons c’est l’aplomb !)
  • Observez si vos hanches sont mobiles ou verrouillées

Le chemin vers son aplomb naturel est magnifique : il donne beaucoup d’énergie, de vitalité, et nourrit la Joie intérieure

Concrètement, vous pouvez cheminer vers votre aplomb en participant au cycle de formation « Postures, Sons et Méditations », à Nantes ou à Rennes

Formations Nantes

Formations Rennes