Module 3 R

Chargement de la carte…

Date : 30/01/2021
Horaire : 14h00 - 18h30

Lieu : MJC du Grand Cordel


Développer stabilité et bien-être – Formation au Yoga du Son à Rennes, Module 3

MJC du Grand Cordel, Rennes

Objectifs

Lors de ce troisième module de la formation au Yoga du Son à Rennes, expérimentez et comprenez en quoi les postures et les mantras sont des aides précieuses pour établir la stabilité intérieure et le bien-être.

Méthode

Notre esprit a naturellement tendance à se disperser, car il est attiré par tous les stimuli qui se présentent à lui. Toutes les images, les bruits, les odeurs, réels ou imaginés, l’attirent comment des aimants, si bien qu’il va sans cesse dans toutes les directions.

Et ces fluctuations perpétuelles de l’esprit causent une fatigue mentale, de la confusion mentale et du stress.

Le remède à ces symptômes d’un esprit dispersé est l’orientation et l’apaisement de l’esprit.

En effet, à l’image de la lumière, l’esprit peut se diffuser dans toutes les directions  (comme une lampe électrique) et ainsi dissiper son énergie, ou bien il peut se focaliser dans une direction précise et ainsi devenir très puissant (comme un faisceau laser).

Bienfaits

Lorsque notre esprit est orienté, il est calme : nous connaissons par exemple tous la tranquillité qui s’établit en nous lorsque nous portons toute notre attention vers une œuvre d’art qui nous touche ou vers la nature.

La pratique du Yoga du Son, en orientant l’esprit vers des sons de plus en plus subtils, nous amène à cette même qualité de présence à nous-mêmes et à notre environnement qui se traduit par un grand calme intérieur.

A l’issue de ce module de Yoga du Son à Vannes, vous aurez des outils efficaces pour orienter et apaiser de plus en plus profondément votre esprit.

Éléments d’inspiration

Les impressions des sens, ô fils de Kuntî, chaud et froid, plaisir et peine, vont et viennent, elles sont fugitives ; il n’est, ô Bhârata, que de les supporter.
Car l’homme qu’elles ne troublent pas, ô Taureau des hommes, l’homme ferme, indifférent au plaisir et à la peine, celui-là est mûr pour l’immortalité.
Pas d’existence pour le néant, pas de destruction pour l’être. De l’un à l’autre, le philosophe sait que la barrière est infranchissable.
Indestructible, sache-le, est la trame de cet univers ; c’est l’Impérissable ; la détruire n’est au pouvoir de personne.
Les corps finissent ; l’âme qui s’y enveloppe est éternelle, indestructible, infinie.

Bhagavad Gita, chapitre 2 (14-18)

Formation au Yoga du Son Module 4 : L’ouverture du coeur

Faire une demande de réservation